Sorrente

Perchée sur un flanc de montagne surplombant la mer, Sorrente est une petite ville merveilleuse qui saura vous fasciner tout au long des saisons, par l’originalité de ses ruelles tortueuses et les panoramas à couper le souffle.

La côte sorrentine est un des parcours parmi les plus beaux et suggestifs des côtes italiennes, où le parfum des citronniers, les vues et paysages spectaculaires attirent les voyageurs en provenance de chaque coin du monde. Le cœur de cette côte sorrentine est la gracieuse petite ville de Sorrente, qui naît sur une terrasse de tuf chutant brusquement sur la mer d’une hauteur de 50 mètres.

Riche d’histoire, chantée par les poètes de l’antiquité et modernes, Sorrente devint au XIXème siècle une destination touristique très fréquentée par les artistes et écrivains, rois et empereurs. Encore de nos jours elle continue à attirer de nombreux touristes à la recherche d’un climat doux et de paysages attrayants.

Le littoral est divisé en deux parties: la zone portuaire de Marina Piccola, d’où partent et arrivent les ferry; et la plage de Marina Grande, prévue pour la baignade et occupée par transats et parasols. Sorrente est connue pour ses eaux cristallines et la typique végétation méditerranéenne qui l’entoure. Le long de la côte on peut apercevoir des magnifiques criques et baies, dont certaines ne peuvent être atteintes que par la mer.

A Capo di Sorrento, le promontoire calcaire qui ferme sur le côté ouest la baie de Sorrente, on y trouve un des lieux les plus fascinants de la côte, à savoir les Bains de la Reine Jeanne (Bagni della Regina Giovanna); une piscine naturelle d’une unique beauté, idéale pour s’accorder une baignade rafraichissante dans un cadre unique puisque vous êtes dans un des sites archéologiques les plus importants de la péninsule. L’histoire de ce lieu remonte au 1er siècle av. J-C. quand sur ces rochers était érigée la Villa de Pollio Felice, dont les vestiges sont encore visibles.

Le cœur battant de la ville se trouve sur Piazza Tasso, entourée de bar, restaurants, magasins et un nombre considérable de visiteurs et résidents presque toute l’année. La place telle que nous la connaissons aujourd’hui est le résultat de modifications successives survenues dans le temps. Elle représente la porte d’accès au centre historique, toujours très vivant et fréquenté par une foule de personnes qui se promènent dans les nombreuses boutiques artisanales.

Les centres d’intérêt qui méritent le détour sont bien sûr: la Cathédrale de Saint Philippe et Saint Jacques (Basilica dei Santi Filippo e Giacomo), fondée en l’an mille et reconstruite à la renaissance avec un clocher d’influence byzantine; le Musée Correale di Terranova situé à l’intérieur d’une merveilleuse Villa baroque et qui conserve de précieuses collections d’art mineur des XVIème et XVIIème siècles.