Calabre

Située dans l’extrême sud de l’Italie, la Calabre est une région qui a tant à proposer : mer, nature sauvage, témoignages historiques et saveurs authentiques.

Avec ses  800 km de côtes, baignées pars les limpides eaux de la mer ionienne et mer tyrrhénienne, la Calabre propose des stations balnéaires surprenantes par la variété de ses paysages, qui s’alternent entre vastes plages de sable blanc et falaises rocheuses. La mer de Calabre ne cache pas uniquement des vestiges antiques mais garde précieusement dans ses fonds marins un extraordinaire trésor naturel. De nombreux parcs marins ont été en effet institués afin de sauvegarder cette inestimable richesse.

Pour les amoureux de la nature, l’intérieur des terres calabraises offre un paysage préservé et varié selon l’altitude. Le tourisme de montagne se développe principalement dans les monts de la  Sila et Aspromonte, où il est possible partir en excursion, pratiquer le trekking, mais également l’alpinisme, rafting et ski de fond durant l’hiver.

Mais la Calabre n’est pas seulement mer et montagne, mais aussi une terre riche en histoire proposant un patrimoine culturel inestimable et très vaste. La période byzantine qui a perduré pour environ cinq siècles est celle qui a laissé d’innombrables traces qui ont résisté au temps et à travers les siècles.

Parmi les trésors on remarquera la “Cattolica di Stilo”, un suggestif temple gréco-byzantin d’une extrême beauté dont la construction remonte au Xème siècle. Santa Severina abrite par contre  le monument byzantin le plus ancien de la Calabre, le Baptistère, édifié entre le VIIIème et IXème siècle. De grand intérêt cultuel également le promontoire de Capo Colonna, où il fut un temps se trouvait l’aire sacrée parmi les plus importantes du bassin Méditerranéen : le sanctuaire voué à Hera Lacinia. Certainement les vestiges les plus tangibles de l’ancienne ville de Crotone 

Le Musée National de la Magna Grecia de Reggio Calabria mérite également le détour. Il s’agit d’un des musées archéologiques les plus prestigieux de la péninsule, qui abrite les très connus Bronzes de  Riace, deux imposantes statues en bronze dont la réalisation remonte à la moitié du Vème siècle. Av. J-C.; les deux bronzes sont considérés parmi les chefs d’œuvres sculptés les plus représentatifs de l’art grec.

La Calabre est renommées aussi pour sa cuisine savoureuse, qui provient du monde de l’agriculture  mais devenue riche en nuances et contrastes. Cela va au-delà du très connu piment calabrais, protagoniste incontesté, mais pas unique, de la majeure partie des plats typiques de la région. A ne pas manquer: la “'Nduja”, un saucisson particulier à pate molle et assaisonné au piment; le “Caciocavallo Silano DOP”, délicieux fromage à pate filée et semi dur produit exclusivement avec du lait de vache; et le « Capocollo » de  Calabre Dop, charcuterie issue des muscles cervicaux du cochon.